Mes cabanes à Sélestat
SÚlest'art

2001
lattes de bois sur structure métallique
3 m x 3 m chaque cabane
Selest’art (biennale) France

 

Photographies: André CORFA

 

Première étape: Construction de trois volumes en planches de bois sur une structure métallique existante. "Living-room", "bed-room", "salon"… sont inscrit sur chacun des côtés. Des judas invitant les spectateurs à voir les photographies des scènes d’intérieur ; images qui m’étaient envoyées par e-mail du Canada.

Deuxième étape: Les judas sont remplacés par des inserts en creux, invitant le passant à participer.

 

Ilana Isehayek, "Mes cabanes à Sélestat" / Nathalie Le Berre

Dressées au bord de la route, trois grandes boîtes assemblées de lattes en bois, viennent épouser les lignes de la structure métallique, en enfilade, d’un grand portique vide. Comme dans ses précédents travaux, Ilana Isehayek construit des volumes, des formes et dialogue avec les espaces, à travers l’accumulation notamment d’une multitude de petites planches en bois, son matériau de prédilection. (...)

Lire la suite / Télecharger l'article (pdf)

 

Ilana Isehayek : "Mes cabanes…"

Les Cabanes, catalogue d’exposition, Polart, Strasbourg/Centre d’art contemporain Château Ujazdowski, Varsovie

"Les cabanes à Sélestat", d’Ilana Isehayek sont une des propositions de l’édition 2001 de Sélest’art, la biennale d’art contemporain de la Ville de Sélestat (Alsace, France). Elles ont pris place sur le parvis de l’Agence culturelle d’Alsace en septembre 2001. C’est presque naturellement que les "cabanes" sont venues s’emboîter dans le portique métallique qui anime ce lieu de passage. Les planches de pin brutes utilisées par l’artiste ont été glissées dans les éléments existants, formant trois cabanes à ciel ouvert. (...)

Lire la suite / Télecharger l'article (pdf)

 

Cabanes urbaines pour espace transitionnel / Jean –Yves Bainier / 2003
Les cabanes élaborées par Ilana Isehayek, sont des constructions de bois installées dans l’espace urbain, où elles introduisent d'emblée une interrogation, suscitent la curiosité, incitent à la découverte. Le matériau sommaire qui les constitue et leur confère l’aspect de boites monumentales: planchettes de bois très ordinaires assemblées avec soin, évoque les remplois d'éléments de conditionnement, de conteneurs, de caisses que l'artiste met habituellement en "oeuvre" et qu’elle choisit aussi bien pour leur universelle "banalité" que pour la mémoire dont ils sont porteurs. (...)

Lire la suite / Télecharger l'article (pdf)